Image default
Vie Pratique

Vernis semi-permanent : je m’y suis mise, voici mon avis

Rate this post

Aaah, le vernis semi-permanent ! On entend tellement de choses à son sujet ! Parfois, ça fait limite flipper, à tel point que je refusais de tester : et si mes ongles devenaient tout pourris ?! Et s’il m’arrivait un drame ongulaire ? Finalement, je m’y suis mise par pur confort – je ne me fais jamais les ongles moi-même et je n’ai pas envie d’aller chez ma nail-artiste attitrée toutes les semaines. Voilà près de six mois que je teste la méthode du vernis semi-permanent. Je me suis dit que même si ça n’est pas nouveau en soi, un post sur Franck L pourrait vous être utile un jour ou l’autre.

Le vernis semi-permanent, qu’est-ce que c’est ?

Disons que c’est un vernis méga supra costaud qui tient deux à trois semaines, soit beaucoup plus longtemps qu’une manucure traditionnelle. On le pose en différentes étapes (base, deux couches, top coat) afin de bien fixer le vernis sur l’ongle et que ça ne bouge pas du tout. Chaque couche doit sécher environ 30 secondes dans une lampe UV spécifique. Et une fois que la manucure est terminée, pas besoin de ne rien faire de vos dix doigts : c’est entièrement sec et ça ne risque plus du tout de bouger !

Pour l’enlever, on a recours à des cotons imbibés de dissolvant à l’acétone enroulés dans des papillotes de papier d’aluminium qu’on laisse poser 10 bonnes minutes.

Les avantages du vernis semi-permanent

  • Ca tient un bon moment. Et moi qui déteste avoir des mains ou des ongles moches, forcément, ça m’enchante. Comme je fais poser une teinte nude, la démarcation au fil de la (re)pousse n’est pas si flagrante que cela – en revanche, si je faisais poser du rouge, là soyons honnêtes, ça ferait négligée.
  • Je peux faire ma vaisselle et mon ménage sans me préoccuper de mes ongles. En fait, je fais tout sans me dire « oh la la, le vernis va sauter ! Oh naaaaan, ça va être le drame !« . Et ça, disons que ça me réconcilie avec le vernis.
  • Que ce soit 10 minutes après la pose ou 10 minutes avant sa dépose, le vernis semi-permanent a ce petit truc en plus qui fait que vos ongles sont toujours infiniment brillants, proches de la perfection. Et ça, même le plus beau des vernis à ongles ne pourra pas vous l’offrir.
  • On peut mélanger les teintes pour obtenir sa propre teinte customisée. C’est ce que j’ai demandé à ma nail-artiste pour obtenir un nude qui tire légèrement sur le rosé sans pour autant que ça soit rose bonbon. Oui je sais, je suis compliquée, mais on s’y habitue !
  • Depuis que je porte du semi-permanent, j’ai appris à apprécier mes mains. Je me sens plus « femme », moins négligée, plus soignée… Disons que c’est mieux quand j’arrive en rendez-vous et je ne suis plus tentée du tout de me ronger les ongles du coup.

Les bémols liés au vernis semi-permanent

  • Si les ongles poussent hyper vite, forcément, la démarcation se verra beaucoup plus rapidement. Donc, vous devrez vite repasser par la case manucure. Dans mon cas, ça va à peu près, je m’en sors.
  • Je suis devenue complètement dépendante de ma nail-artiste. Je suis devenue experte en matière de gestion de plannings entre la vie pro et les moments perso pour ne jamais avoir les ongles abîmés. Je refuse de retirer moi-même mon semi-permanent, ceci explique notamment cela. Disons que pendant les périodes de vacances, c’est un peu plus compliqué à gérer, mais on s’en sort. Et forcément, bah… tout ça représente un certain budget, vous vous en doutez bien.
  • Mes ongles ne semblent pas vraiment souffrir de tout ça, mais il y a des périodes où ils tirent un peu la tronche. A ce moment-là, c’est le signal d’alerte : j’arrête le semi-permanent pendant une à deux semaines, on laisse respirer l’ongle puis on repart de plus belle. J’ai déjà entendu des femmes se plaindre d’ongles qui deviennent tout mous, qui se dédoublent, qui sont décapés et qui mettent un an à récupérer. Personnellement, je ne connais rien de tout cela : mes ongles se dédoublent juste à partir d’une longueur critique, je lime et c’est terminé. Je crois que j’ai beaucoup de chance sur ce point là ! En tout cas, retenez bien que laisser respirer l’ongle est primordial.

Et moi, où vais-je pour ma pose / dépose de vernis semi-permanent ?

Si jamais l’idée de tenter l’aventure à Paris vous passe par la tête, sachez que vous pouvez aller les yeux fermés chez Souchka qui s’occupe de moi depuis super longtemps. Les infos :

  • Rendez-vous dans son espace privé à Paris dans le 14° arrondissement à Denfert-Rochereau
  • Prise de rendez-vous par e-mail ou SMS : contact@souchka.com / 06 99 63 70 38
  • Manucure + pose de semi-permanent : 40€

Tags: maquillage, vernis à ongles, vernis semi-permanent 20

Autres articles

Les influenceurs vous font-ils acheter des produits de soin ?

Irene

J’ai testé le soin qui fait pousser les cils

Irene

Vernis à ongles

Irene

Pinceaux maquillage : mes préférés de l’univers

Irene

Pourquoi le bain au basilic de Madonna est une bonne idée

Irene

Après une pétition des fans d’Aaliyah, MAC lance une collection

Irene

Voici la lotion visage la plus incroyable du marché

Irene

Nettoyage du visage : et si je vous avais raconté des bêtises ?

Irene

Ce peeling pour les pieds est une catastrophe

Irene

Brosse pour le cuir chevelu : à quoi ça sert ?

Irene

Epilation maillot : tout ce qu’il faut (vraiment) savoir

Irene

Coupe de cheveux : à savoir avant d’adopter la frange

Irene