Image default
Vie Pratique

Anaca3, les compléments alimentaires stars de la télé-réalité

Rate this post

Si vous êtes présentes sur les réseaux sociaux, les compléments alimentaires Anaca3 ne vous ont sans doute pas échappés.

Et je dois vous l’avouer, ce matraquage publicitaire Anaca3 commence sincèrement à me peser : ils sont partout, ils envahissent la télévision et Instagram… et franchement pas de la manière qui permet de capter mon attention de façon positive. Au contraire, à force d’être vu et revu, à force de s’entourer d’ambassadeurs issus de la télé-réalité, Anaca3 me donne envie de prendre mes jambes à mon cou.

Qu’est-ce qu’Anaca3, au fait ?

Anaca3 by Nutravalia se présente comme « une marque dédiée à la minceur », proposant 7 références à ses consommateurs. Elle garantit une conception et une fabrication 100% made in France et se targue d’être très rigoureuse quant au choix des formules de ses produits. Les compléments alimentaires Anaca3 ont des promesses multiples et spécifiques à chaque produit :

  • « aider à favoriser l’amincissement »
  • « aider à brûler les graisses »
  • « favoriser le déstockage des graisses »
  • « aider à favoriser la digestion »
  • « aider à diminuer les ballonnements »
  • « aider à limiter la sensation de faim »
  • « aider à réduire la cellulite »
  • « mincir en se faisant plaisir »

Bref, la marque propose une offre très transversale pour cibler les différentes problématiques liées à la minceur. En soi, rien de très neuf sous le soleil : cette catégorie de produits existe déjà depuis bien longtemps, à en juger les rayons des pharmacies.

Le matraquage publicitaire d’Anaca3

Entre spot pub TV, et sponsoring d’Instagram chez les starlettes de télé-réalité : c’est simple, c’est ainsi que j’ai entendu parler de la marque et de ses produits. Si la publicité télévisée ne m’a pas dérangée, celles orchestrées sur les réseaux sociaux m’ont beaucoup plus agacée.

Le pitch ? Utiliser des personnes suivies sur Instagram pour assurer la promotion des produits minceur de la marque, à travers des publications sponsorisées (et rémunérées, donc). Ce procédé somme toute très classique est employé par beaucoup de marques, rien de dérangeant tant que la mention publicitaire est précisée. Travailler avec des « influenceurs » est une bonne idée : cela crée de la proximité et permet d’intégrer la marque dans l’univers personnel de l’influenceur pour davantage de crédibilité. Sauf que.

Pourquoi mon cerveau droit ne répond pas à Anaca3

Et c’est là que la magie n’opère pas chez moi, c’est à ce moment-là que mon cerveau droit refuse de s’y intéresser davantage pour procéder à l’acte d’achat :

    • Anaca3 a choisi des ambassadeurs issus de la télé-réalité. Chez moi, télé-réalité = cheap (même si je la regarde pour rigoler, ok. Mais je ne m’identifie absolument pas à ses protagonistes. Au contraire…).
  • Les publications sponsorisées sont très téléphonées et à des années lumières du placement produit naturel et cohérent. Poser avec le produit en faisant un sourire figé, je trouve que c’est le niveau -1000 de la créativité. Et comme c’est presque l’unique moyen « créatif » auquel ont recours les starlettes de TV réalité pour faire de la pub, on se retrouve avec les mêmes mises en scène pour des sponsorings de thé détox, de blanchiment dentaire, etc. Bref, pour moi c’est cheap.
  • Et, cerise sur le gâteau ? Les textes proposés sous les photos sponsorisées. Quasiment tous les mêmes, à deux-trois subtilités près. Du coup, je mets clairement en doute la crédibilité de ces influenceurs de TV réalité : ont-ils réellement testé le produit ? Et forcément… cette impression de manque de sérieux se répercute sur la marque.

Mon avis sur la drôle de comm’ d’Anaca3

Du coup, peut-être à tort, j’ai identifié Anaca3 à quelque chose sans fond, sans réelle expertise. Tout simplement car les ambassadeurs de la marque n’apportent aucun véritable conseil à leur communauté (dont ils se servent uniquement pour générer des revenus publicitaires). Or, pour des compléments alimentaires qui plus est dédiés à un secteur aussi porteur et sensible que la minceur, la pédagogie me semble nécessaire.

Je remarque également quelques éléments manquant de clarté dans la prise de parole de la marque à travers ces influenceurs :

  • L’Autorité de Régulation des Professionnels de la Publicité (ARPP) demande à ce que « le statut du produit (soit) clairement identifiable par le consommateur : aliment, complément alimentaire, cosmétique, etc. » Or, certains influenceurs parlent de « programme Anaca3 » ou de « programme de 15 jours qui aide à réduire la cellulite ». Certes, on montre le produit. Mais… à aucun moment il est écrit noir sur blanc qu’il s’agit de compléments alimentaires.
  • Je suis également assez dubitative face à l’objectivité de telles publications sponsorisées. « La publicité ne doit pas laisser croire que le produit au sujet duquel est formulée l’allégation permet, seul, d’obtenir un résultat quand ce dernier est également lié à l’action conjointe d’autres produits ou au respect d’un certain nombre de principes d’hygiène ou de règles de vie », explique l’ARPP. Or, presqu’aucun des influenceurs sélectionnés par la marque ne spécifie dans ses publications qu’une alimentation équilibrée et du sport font partie de l’hygiène de vie… De façon implicite, on induit peut-être que ces comprimés peuvent régler tous les problèmes… Mouais.
  • Enfin, vraie question : quid des followers de ces ambassadeurs ? Des jeunes, je pense. Mais de quel âge ? En âge de prendre des compléments alimentaires liés à la minceur ? Ou… des mineurs ? Je serais curieuse de connaître les données relatives aux communautés des stars de TV réalité, tiens.

Et pourtant, Anaca3 a certains atouts

Sur son site en tout cas, la marque respecte les règles en vigueur pour vendre des compléments alimentaires : sur ce point, c’est très rigoureux. Aussi, les ingrédients utilisés dans les produits sont bien connus pour donner un coup de pouce, à condition d’avoir une bonne hygiène de vie (évidemment !).

Alors… vous êtes team Anaca3 ou pas ?

Tags: anaca3, cellulite, complements alimentaires, minceur 25

Autres articles

4 raisons d’aimer la brume pour le visage

Irene

Laury Thilleman lance sa box beauté pour l’été

Irene

Too Faced lance un masque visage très olé-olé

Irene

News de la semaine #1

Irene

Voici les cosmétiques interdits dès le 1er janvier 2018

Irene

Leçons de maquillage

Irene

Soins pour les cheveux

Irene

Le jour où le soin à la vitamine C a changé ma vie

Irene

Hiver & peau sèche – ma routine de soins #13

Irene

Acné du visage : identifiez-la pour bien la traiter

Irene

10 cadeaux de Noël beauté à moins de 10€

Irene

Le Gua Sha du visage : se racler la peau pour la purifier

Irene